Déchets

La collecte des ordures ménagères et du tri sélectif

Depuis le 1er janvier 2010, la communauté de communes Le Grésivaudan exerce la compétence pleine et entière pour la collecte, l’élimination et la valorisation des déchets ménagers. Ce service, financé par la Taxe Ordures Ménagères, est assuré en gestion directe au Touvet.

 

Les jours de collecte au Touvet :
• Collecte des ordures ménagères le vendredi matin (de 4 heures à 11 heures)
• Collecte du tri sélectif le mercredi matin (de 4 heures à 11 heures)

Bac de tri : bac bleu
Ce bac est destiné à la collecte des emballages en vrac.
Pots de yaourt, barquettes, sachets en plastique… Les hésitations de chacun face à son bac de recyclage sont désormais un mauvais souvenir. Depuis le 1er juin 2016, tous ces emballages vont dans la poubelle de tri pour être recyclés.
Triez futé : videz bien vos emballages mais ne les lavez pas pour ne pas gaspiller l’eau. N’emboitez pas les emballages de natures différentes et déposez-les sans sacs sinon ils seraient écartés lors du tri.
Ne suivez que les consignes de tri et pas celles sur les emballages, puisque nous sommes un territoire pionnier en la matière ! On y jette :
• Cartonnettes
• Briques alimentaires
• Boîtes de conserve, boîte de sirop acier, barquette aluminium non souillées, bombes aérosol vides
• Flaconnages plastique (bouteilles d’eau, d’huile, de lait, flacons de shampoing…)

Attention ! les autres déchets non recyclables doivent être jetés, dans des sacs fermés, dans le bac à ordures ménagères.

IMPORTANT : Pour des raisons techniques, la collecte des ordures ménagères a parfois lieu plus tôt. Pour éviter tout désagrément, merci de bien vouloir sortir vos bacs la veille au soir. IMPORTANT : Les bacs ne doivent pas rester constamment sur le domaine public. Merci de retirer les bacs des rues en dehors des périodes de collecte.

Collecteurs de verre et de papier :
Ils sont à votre disposition au parking Plaussu, à la salle du Bresson, à la Conche (en face de Netto), avenue Fernand Gras, et à la déchetterie du Touvet.

Besoin de conseils pour trier vos déchets, recycler ou composter ?
Téléchargez tous les guides pratiques sur le site internet du Service de collecte et traitement des déchets du Grésivaudan – 115 Allée de Galilée – 38330 Montbonnot-Saint-Martin – Tél. 04 76 08 03 03 – dechetsmenagers@le-gresivaudan.fr.

La déchetterie du Touvet

Située au quartier la Prat à 200 m de l’entrée d’autoroute, elle est ouverte toute l’année, 7 jours sur 7, y compris les jours fériés (sauf les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre) : du lundi au dimanche de 8h30 à 17h45.

Les matériaux acceptés sont les suivants : papiers – cartons – encombrants – incinérables – végétaux – gravats – batteries – verre – bois – huiles moteur – huiles de cuisine – pneumatique – métaux – cartouches d’encre – piles et accumulateurs – néons et lampes basse consommation – textiles – DEEE.

Qu’est-ce que les DEEE (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques) ?
Réfrigérateurs, congélateurs, climatiseurs, laves linge, laves vaisselle, téléviseurs, ordinateurs, petits électroménagers type sèches cheveux, cafetières, aspirateurs, appareils photo, téléphones portables, outillages (perceuses, …), jouets électriques et électroniques divers, etc.

Les déchets végétaux (branchages) peuvent désormais être déposés au fond de la déchetterie où ils seront broyés par l’association Solid’action. Vous pouvez récupérer gratuitement du broyat pour votre jardin ou votre compost.

 

Les Points d’Apport Volontaire, historique du projet

Chaque commune sera progressivement équipée de conteneurs (semi-enterrés et/ou enterrés) sur la totalité de son périmètre. Les municipalités peuvent s’appuyer sur la cartographie établies par un cabinet d’étude qui a pré-positionné les conteneurs en respectant une logique démographique et de déplacement.

Depuis 2009, la communauté de communes réfléchit à un changement de mode de collecte
Dans un contexte budgétaire contraint, les élus communautaires souhaitent maîtriser les coûts de gestion des déchets ménagers toujours plus élevés, tout en garantissant aux habitants un service de proximité, performant et adapté aux exigences environnementales.
Si l’objectif de maîtrise des coûts est prégnant, ce dispositif répond également à des objectifs techniques, sociaux et environnementaux. Les pratiques de collecte seront harmonisées et optimisées, les agents verront leurs conditions de travail s’améliorer avec une réduction des gestes de manutention et un travail en journée, soit une diminution de la pénibilité. L’intégration paysagère des conteneurs permettra par ailleurs de préserver la propreté de l’espace public : finies les nuisances olfactives et visuelles des poubelles déposées sur la voie publique. Enfin, dans la plupart des cas, ces équipements seront installés à proximité des points de recyclage déjà existants (verre papier, plastique…) facilitant et encourageant ainsi le geste de tri.

Pour en savoir plus

Grenelle 2 : Vers une gestion durable des déchets

La meilleure gestion des déchets fait partie des mesures prises par le Grenelle 2. En cela, les principaux objectifs à mener sont :

• La diminution de 15% des quantités de déchets destinées à l’enfouissement ou à l’incinération.
• La réduction de la production d’ordures ménagères de 7% sur ans.
• La limitation du traitement des installations de stockage et d’incinération à 60% des déchets produits sur le territoire.
• La mise en place des filières de récupération et de traitement spécifiques pour les déchets dangereux, médicaux, polluants.
• La modulation de la contribution financière de chaque produit à sa filière de traitement.
• La mise en place d’un diagnostic « déchets » avant toute démolition de certains bâtiments.
• La création d’une collecte sélective obligatoire des déchets organiques par leurs gros producteurs.
• L’instauration des plans départementaux de gestion des déchets issus du BTP.
• L’autorisation des collectivités locales à expérimenter la mise en place d’une part variable incitative dans la taxe d’enlèvement des ordures ménagères.

Le brûlage des végétaux : une pratique interdite !

Lequel d’entre nous n’a pas un jour fait un feu au fond de son jardin afin de se débarrasser des débris végétaux encombrants. Cette pratique est d’ailleurs traditionnelle et vieille comme le monde.Mais il faut arrêter car il y a urgence ! La combustion des déchets végétaux « a priori » anodine, dégage de nombreux gaz toxiques mais aussi une grande quantité de particules microscopiques d’autant plus importante que les déchets sont humides, ce qui est le cas la plupart du temps.

L’observatoire Air Rhône-Alpes a évalué qu’un seul feu de 50 kg de végétaux émet…
• 1 à 25 fois plus d’oxydes d’azote (NOx)
• 10 à 220 fois plus de dioxine de furanes
• 3 à 490 fois plus de benzène
• 2 à 540 fois plus de monoxyde de carbone (CO)
• 5 à 900 fois plus de Composés organiques volatils (COV)
• 70 à 920 fois plus de particules fines (PM10)
• 370 à 3300 fois plus d’Hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP)
… qu’un trajet de 20 km jusqu’à une déchetterie

Ces particules sont pour certaines cancérigènes et provoquent des maladies cardiovasculaires. De récentes études sanitaires montrent que l’espérance de vie est diminuée d’environ 10 mois pour les populations européennes en raison de la pollution atmosphérique liée aux particules. Nous vivons à la campagne et nous subissons moins fortement les pollutions liées à la concentration urbaine. Ne gâchons pas cet avantage.

Le brûlage des déchets végétaux est interdit en tout temps sur notre commune par les arrêtés préfectoraux n° 2013-322-0020 du 18 novembre 2013 et 38-2016-05-12-005 du 12 mai 2016, notamment du fait que Le Touvet fait partie du Plan de prévention de l’atmosphère de Grenoble. De rares dérogations sont possibles pour les professionnels « pour des raisons sanitaires »,  » pour lutter contre des plantes envahissantes » et « pour l’application de l’obligation légale de débroussaillement ». Pour plus d’informations : http://www.isere.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Dechets/Reglementation-du-brulage-a-l-air-libre-des-dechets-vegetaux ainsi que ce site pour mettre « de l’air dans nos idées reçues » http://delair.air-rhonealpes.fr/ !

Les solutions alternatives sont nombreuses :
• la plupart des déchets peuvent être compostés et profiter à nos jardins
• les branches peuvent être laissées en tas au fond du jardin et offrir un abri pour la faune sauvage
• la déchetterie du Touvet est ouverte à tous 7 jours sur 7 et permet le dépôt des végétaux et la récupération de broyat pour votre jardin ou votre compost.

N’oubliez pas : Un feu de végétaux dégage bien plus de particules qu’un véhicule pour se rendre à la déchetterie et peut vous coûter 450€ en contravention.

Tondeuses et machines

Un arrêté préfectoral règlemente l’utilisation des tondeuses et machines :

• du lundi au vendredi : de 8h à 12h et de 14h à 19h
• le samedi : de 9h à 12h et de 15h à 19h
• le dimanche et les jours fériés : de 10h à 12h