Éducation

Les effectifs et enseignants des écoles

La commune dispose de deux écoles dont les 18 enseignants se repartissent 14 classes pour un total de 365 élèves.

Ecole maternelle « La Touveline »
Rue de Champet
Tél : 04 76 08 46 70
Directrice : Mme Florence GHISOLFI
Ecole élémentaire « Les Trois Cours »
Place de l’école
Tél : 04 76 71 72 46
Directeur : M. Jean-Michel VIVANT

 

MATERNELLE (4 classes) ELEMENTAIRE (10 classes)
PETIT
PETIT/MOYEN
MOYEN/GRAND

MOYEN/GRAND

Karine JEAN
Florence GHISOLFI
Catherine NICOLEAU & Anne LAMBERT
Anne LAMBERT & Agnès GARBIN
30 élèves
28 élèves
27 élèves

27 élèves

CP
CP
CP
CE1
CE1
CE2
Véronique NANTES
Solène MASURE
Gaëlle RATAHIRY
Valérie RENAUDIN
Sophie CIRCAN
Clotilde GONNARD & Marina FLAINVILLE
21 élèves
21 élèves
22 élèves
25 élèves
25 élèves
27 élèves
CE2-CM1
CM1
CM2


CM2
Lucie KEMYSTETTER
Laurent NARDOT
Jean-Michel VIVANT & Jean DOMINONI
Philippe LYONNARD
26 élèves
29 élèves
29 élèves

28 élèves

 

La réforme des rythmes scolaires

La réforme des rythmes scolaires, mise en place conformément au décret du 24 janvier 2013, vise un objectif ambitieux : la réussite pour tous. Elle cherche aussi à répondre plus favorablement à la difficulté scolaire. Il s’agit de rééquilibrer les rythmes de vie des enfants en répartissant mieux les temps d’apprentissage dans la semaine. Les journées de classe sont raccourcies, laissant place à des activités organisées par les communes en articulant mieux les temps scolaires et hors-scolaires.

Le Touvet fait partie des communes pionnières qui ont expérimenté la réforme des rythmes scolaires dès la première année (22,2% sur le territoire national). Une nouvelle organisation des temps de l’enfant, bâtie en concertation avec tous les acteurs locaux concernés, s’est affinée tout au long de l’année 2013/2014.

Après un long temps de concertation, de décembre 2012 à juillet 2013, entre parents, enseignants, associations, personnel municipal, élus, la réforme a été mise en place en septembre 2013. Elle prend place dans un projet éducatif territorial global (PEDT version courte PEDT version complète), lui aussi collectivement élaboré, qui définit les ambitions de la commune pour les enfants et les jeunes, de 0 à 18 ans.

Les énergies se sont fédérées pour un enjeu majeur : favoriser une meilleure réussite scolaire pour tous.

La mise en place au Touvet

La réforme impose le passage de 4 à 5 matinées de classe, mesure destinée à accroître les temps d’apprentissage au moment où les enfants sont les plus réceptifs. Le mercredi matin a été choisi comme demi-journée complémentaire ; les parents, consultés, ont opté pour ce choix à 75 % (160 réponses).

Le mercredi, la classe débute à 9 heures (8h30 les autres jours) pour apporter de la souplesse à ce nouveau milieu de semaine.

La sortie de classe à l’école maternelle (11h30) est décalée par rapport à l’école élémentaire (11h45) pour offrir aux plus jeunes une qualité de vie accrue : avec cette organisation, les petits mangent plus tôt et commencent plus tôt le temps de sieste.

Les activités organisées après la classe sont conçues comme des temps de découverte, sur des cycles courts (7/8 semaines de vacances à vacances). Elles permettent aux enfants de s’initier à des activités auxquelles ils n’étaient pas sensibles et elles ne concurrencent nullement ce qui est proposé par les associations.

Les temps péri-éducatifs combinent activités non choisies par l’enfant et activités choisies par l’enfant. Ceci permet de se situer sur des registres complémentaires: plaisir de découvrir et plaisir de choisir, organisation et autonomie. Un système de tarification équitable, établi selon le quotient familial, et peu élevé (de 5 € à 50 € maximum par enfant et par an) a été adopté pour favoriser un large accès possible aux nouvelles activités.

Diversité des propositions, dialogue constant entre les acteurs pour ajuster l’organisation et les contenus, tels sont les atouts majeurs de cette nouvelle mise en oeuvre.

Au cours de l’année scolaire 2013-2014, 375 enfants des écoles maternelle et élémentaire ont été concernés. 254 enfants ont fréquenté les activités péri-éducatives, ce qui représente 25879 heures, 10 animateurs et 13 intervenants.

Les horaires des écoles

Le collège « La Pierre Aiguille »

Collège « La Pierre Aiguille »
Chemin de la montagne
Tél : 04 76 08 40 70
Principal : M. Daniel KOTOWSKY

Présentation

Le collège « La Pierre aiguille » a été construit en 1969. Sa capacité d’accueil est d’abord de 660 élèves repartis de la 6ème à la 3ème avec une spécificité d’accueil des enfants dyslexiques et une formation de découverte professionnelle de 3 heures par semaine pour certains élèves de troisième.

Doté d’une cantine qui accueille 520 élèves par jour quatre fois par semaine. On y célèbre, avec enthousiasme, Halloween, Noël, Pâques, la semaine du goût…

Les effectifs se répartissent comme suit :
➜ 6e – 7 classes – 173 élèves
➜ 5e – 6 classes – 163 élèves
➜ 4e générale – 6 classes – 162 élèves
➜ 3e générale – 6 classes – 162 élèves

Le traitement de la dyslexie

La dyslexie, reconnue comme un trouble du développement des acquisitions scolaires par l’Organisation Mondiale de la Santé en 1991, touche de 8 à 12 % de la population, dont 5 à 15 % des enfants. Son diagnostic, établi au moyen d’un bilan pluridisciplinaire, permet d’éliminer d’autres causes et de caractériser le type de dyslexie pour apporter des réponses adaptées.

Au Touvet, le collège La Pierre Aiguille est précurseur, depuis 2000, dans le domaine de la prise en charge du handicap lié à la « dys » (dyslexie, dysphasie, dysorthographie, dyspraxie, dyscalculie, etc.). Dès cette époque, les enseignants constatant le besoin ont choisi d’apporter une réponse pour viser la réussite scolaire de tous les élèves.

Le jeune dyslexique est un élève qui a des besoins particuliers. Un projet d’aide personnalisé, élaboré avec les parents, l’infirmière et le médecin scolaire permet de décrire les besoins de l’enfant. Il est transmis à l’équipe pédagogique. Un professeur référent, Madame Kluska, pilote tous les dossiers. Chaque élève bénéficie d’un suivi tout au long de sa scolarité.
Tous les enseignants sont sensibilisés et formés, de 2 à 3 jours par an, au traitement des troubles cognitifs. S’agissant d’un véritable choix d’établissement, des moyens financiers sont dégagés pour mettre en place en classe du soutien (lecture rapide, usage d’un ordinateur pour les cours et les devoirs). Les élèves progressent quasiment au même rythme que les autres. Le programme est intégralement couvert et toutes les compétences sont acquises.

Avec un taux de réussite au brevet des collèges de 96%, bien supérieur aux moyennes départementale et nationale, le collège la Pierre Aiguille peut s’enorgueillir d’aider tous les élèves à réussir avec les mêmes chances.